L'an dernier à l'automne, j'ai décidé de me coudre mon manteau d'hiver... J'ai choisi le patron, j'ai acheté le tissu et la doublure et je me suis dégonflée! Donc cette année, dès le mois d'octobre je m'y suis mise, je n'avais plus d'excuse.

 

DSC_0011

 

Il s'agit du manteau Riga de Orageuse pattern. C'est un patron pdf à télécharger et imprimer soit même. Il coûte 8.5 euros. C'est un modèle assez facile dans le sens où il n'y a pas une multitude de pièces, ni de techniques trop compliquées. J'ai beaucoup aimé le livret d'explications que j'ai trouvé bien présenté et bien détaillé. Je n'ai pas assez confiance en moi en couture et j'aime être guidée. C'est le cas avec ce patron.

Mes mensurations correspondaient à une taille 38, mais comme je voulais pouvoir porter un gros pull en dessous et que ma doublure est assez épaisse, j'ai préféré faire une taille 40. Je n'aurai peut-être pas dû. La taille 38 aurait probablement été suffisante malgré tout, même au niveau des manches. En tricot, on parle souvent de "positiv ease" ou "negative ease" afin de savoir à quoi s'attendre en terme d'aisance quand on tricote un pull et de pouvoir l'adapter en fonction de la facon dont on veut le porter. Je ne sais pas si cela se fait en couture? Je n'ai en tout cas jamais utilisé de patron qui précise que le vêtement est prévu avec 10 cm d'aisance par exemple.

Il existe dans ce patron des explications pour adapter les longueurs en fonction de notre morphologie et de notre taille. Je ne me suis pas embêtée et je l'ai fait tel quel.

Comme mon tissu est très graphique, j'ai du être vigilante avec les raccords. Je voulais que les passants de ceintures et les poches soient centrés sur un motif par exemple.

 

DSC_0059

 

J'ai trouvé ce lainage esprit navajo chez Mondial tissus. Je ne me souviens plus de sa composition et il n'existe plus cette année. J'avais flashé sur le motif et sa douceur. Voilà 2 semaines que je le porte et je suis assez déçue par sa qualité. Il est déjà pas mal feutré sur les cotés, là ou je porte le sac de ma balance à bébés, mais aussi au niveau des manches.

Pour avoir bien chaud, j'ai doublé le manteau avec un tissu imitation laine de mouton noir que j'ai trouvé chez Sudocoud. C'est un vrai bonheur. Ultra douillet!

Le patron recommande d'utiliser pas mal d'entoilage pour renforcer les manches, le bas du manteau, les passants de ceinture. J'ai suivi à la lettre leurs recommandations.

 


DSC_0068

 

Avant qu'il ne fasse trop froid, j'admirais mon beau manteau sur le cintre, mais j'avais des doutes sur le fait que j'allais aimer le porter. En effet, il est vraiment large au niveau des manches et j'avais très peur de l'effet  robe de chambre. Je l'ai finalement porté quand le froid est subitement arrivé et là j'ai eu un coups de foudre!!! Je suis tellement bien dedans! Il est chaud mais léger et super pratique avec cette ceinture. Je ne suis pas coincée pour faire du vélo. J'aime cette longueur qui me tient les fesses au chaud. Et ces poches dans lesquels je peux fourrer mes mains et mettre mon gros trousseau de clés.

Mon chéri ne le trouve pas très seyant mais je m'en fiche. J'adore le graphisme et j'adore son confort!

Je pense me chercher une ceinture noire pour remplacer la ceinture que je me suis faite avec le tissu. Je pense que cela marquera plus la taille. Et puis je me suis acheté de la laine Gilliat de Dererum Natura (couleur fusain) pour me tricoter un bonnet et un châle assorti. Hâte de vous montrer tout ça....

 


DSC_0071

 

Merci à ma copine Petra de Modern Maker pour les photos... C'est tellement cool d'avoir de jolies photos de nos projets.

 


DSC_0088