Les lubies de Génépi

vendredi 3 mai 2019

Ma salopette Constance de Fibre Mood...

Cela faisait longtemps que j'avais envie de porter une salopette, mais l'idée de m'en coudre une m'effrayait beaucoup. J'ai pas mal cherché chez les designers indépendants mais je ne trouvais pas de patron de "vraie" salopette avec tous les petits détails typiques. Finalement c'est par hasard que j'ai découvert le premier numéro du magazine "Fibre Mood" et par la même occasion leur salopette Constance. Une vraie salopette, un peu baggy avec les attaches, la poche devant et les gros boutons jeans et tout et tout!

Il m'a fallu encore quelques mois pour me rassurer, prendre confiance et puis boom, voilà ma salopette que j'adore et que je porte beaucoup.

 

Salopette Fibre Mood, mars 2019

 

Le tissu était dans mon stock depuis des années. Je l'avais acheté à mes débuts en couture pour faire une jupe culotte et puis j'avais renoncé trouvant le tissu trop lourd. J'en avais juste coupé un rectangle pour faire le circuit d'Oscar en 2013.

Cette fois ci c'était en évidence. Ce tissu était parfait. Une gabardine vert canard, PARFAITE! La véritable couleur se rapproche plutôt de celle des deux dernières photos...

 

Salopette

 

En ce qui concerne le patron, aucune difficulté. Je suis ravie. Cette salopette demande du travail, évidemment, car il y a pas mal de pièces, de boutonnières...etc... mais tout s'enchaine très facilement. Les explications sont limpides. C'est un magazine de patrons dans lequel il y a beaucoup de photos, les planches et des flash codes qui donnent accès aux explications. De ce fait il n'y a pas de restrictions sur la quantités des informations et beaucoup de pas à pas sous forme de dessins. En outre, le patron peut être acheté seul en pdf indépendamment du magazine.

Pour la taille, j'ai cousu un 38 comme d'habitude, ce qui de toute façon correspondait au tableau de mesures. En revanche j'ai retiré un bon 6cm au bas des jambes et tant mieux car je n'aurai pas eu assez de tissu!

J'ai pris mon temps, j'ai cousu cette salopette étapes par étapes. je n'étais pas stressée et j'ai vraiment apprécié le processus.

 

broderie salopette

 

Histoire de rendre le processus encore plus lent (on n'appelle pas ça la "slow fashion" pour rien!), j'ai décidé de broder un motif sur la poche de devant. C'était évidemment un prétexte pour m'essayer à la broderie. J'avais commandé à Noël le livre "Broderie sur Vêtements et Accessoires". J'y ai trouvé un motif qui m'a inspiré ainsi que les explications suffisantes pour me lancer. J'ai beaucoup aimé ce nouvel art du fil. C'est très méditatif, cela demande de la concentration mais je n'ai pas trouvé cela stressant car si l'on se trompe il est possible de défaire et recommencer. Cela nécessite en revanche d'avoir de bons yeux et une bonne lumière, autant dire que l'hiver quand on veut broder le soir quand les enfants sont couchés ce n'est pas facile. Mais bon, j'y suis arrivée et j'en suis très contente. Heureusement car j'ai utilisé mon tissu au maximum et si j'avais raté, je n'aurai pas eu de poche de devant du tout...

broderie

 

 

Je ne pense pas me courde à nouveau une salopette Constance de sitôt même si j'ai adoré toutes les étapes de celle -ci... par contre j'ai déjà testé d'autres patrons de ce magazine Fibre Mood et d'autres suivront encore!!!!

 

Posté par genepi à 00:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


mercredi 1 mai 2019

Mon pull Carbeth rouge

Voici mon premier projet tricot de 2019. Tricoté le premier mois de l'année!

A chaque fin/début d'année, j'essaie de terminer mes encours et de vider mon stash de laine avant de commencer les nouveaux projets.

Il me restait de la CascadeEco + couleur rouge que j'avais déjà beaucoup utilisée et que je ne pouvais plus voir en peinture. J'avais acheté cette laine en 2011 pour tricoter mon manteau Sylvi (terminé en 2014!) mais j'en avais acheté deux fois trop car je pensais alors tricoter le Sylvi avec deux fils. Ensuite,  j'ai enchaîné plusieurs projets mais je ne voyais plus le bout de ces pelotes. J'ai finalement donné les deux derniers écheveaux à une tricoteuse du Tricot-thé d'Annecy. Bref je suis bien contente de ne plus avoir cette laine dans mon placard même si globalement j'ai apprécié la plus part des projets réalisés avec. Je trouve d'ailleurs ce rouge très joli. C'est une laine qui bouloche pas mal, mais une fois rasée c'est terminé.

 

Cascade eco+

 

 

Pour terminer cet épisode Cascade Eco+ j'ai décidé de tricoter le pull Carbeth de Kate Davies. J'aime beaucoup les patrons de Kate Davies. J'aime son style, j'aime ses explications limpides et ses belles finitions. Pour ce pull, pas de finitions. Il est trés trés simple et c'est justement ce que je cherchais car je tricotais en parallèle un patron beaucoup plus compliqué.

 

thumbnail7

 

Je l'ai tricoté dans la deuxième taille (101cm) avec normalement 15cm d'aisance positive. J'ai utilisé des aiguilles 6mm et 5.5mm pour les côtes. Il se tricote du bas vers le haut. Je ne sais pas si je me suis trompée en tricotant mon échantillon, mais je n'ai pas vraiment 15 cm d'aisance positive. Je m'attendais à vrai dire à ce qu'il soit plus large. En revanche, il est bien "cropped", c'est à dire court, comme prévu dans le patron.

J'ai beaucoup aimé le tricoter. Il est rapide, facile et pas ennuyeux malgré le fait que ce soit uniquement du jersey.

Je l'ai très peu porté car j'avoue avoir eu du mal à l'associer à d'autres vêtements. Il va bien avec des bas taille haute (jupe ou pantalon) ou des robes. Je pense que je le porterai d'ailleurs plus volontiers par dessus mes robes. Maintenant que le printemps est là, je vais le ranger dans l'armoire et sortir mes pulls en fingering...

 

thumbnail4

 

Sur ces photos je le porte avec ma jupe Aime comme Modelista de Aime comme Marie que j'ai cousue l'an dernier. J'aime bien l'association des deux mais je ne suis pas super à l'aise... Je ne sais pas pourquoi...


thumbnail5

 

 

 

 

 

 

Posté par genepi à 14:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 29 janvier 2019

Les mitaines de ma grand-mère

J'ai récidivé... et je pense que je ne vais pas m'arrêter là!!!

Ma grand-mère m'a appris à tricoter il y a 15 ans. Depuis un certain temps elle a mal et froid à ses mains. Je lui ai donc tricoté ces mitaines faciles à vivre. Vous les reconnaissez peut-être, ce sont les Tinsel mitts d'Andrea Mowry. (J'en profite pour dire à mon autre grand-mère qui lit mon blog: Ne t'inquiète pas Mamie, toi aussi je te tricote un petit quelque chose!!!.)

Tinsel mitts, décembre 2018 (1)

 

J'ai tricoté cette fois-ci les mitaines toutes simples. J'avais déjà tricoter les moufles pour Anouk et les mitaines convertibles en moufles pour Ben.Sans surprise, c'est encore plus rapide!!! Elles sont parfaites j'adore ce patron.

Je songe d'ailleurs à me tricoter comme pour Ben des moufles convertibles en Gilliat de De Rerum Natura pour être assorties à mon bonnet Quadri.


Tinsel mitts, décembre 2018 (2)

 

La laine est un reste de la Malabrigo Aroyo que j'avais utilisée pour ce pull d'Oscar il y a bientôt 6 ans d'après Ravelry mais c'est impossible!!!. Elle vieillit très très bien. C'est une épaisseur Sport alors  que normalement les mitaines se tricotent en DK mais comme ma grand-mère a des mains très fines, c'était plutôt bien. J'ai tricoté la petite taille adulte en 4mm avec les cotes en 3.5mm. La couleur est plus subtile que sur les photo avec un peu de vert.Il s'agit du coloris Aguas.


Tinsel mitts, décembre 2018 (4)


Tinsel mitts, décembre 2018 (5)

Posté par genepi à 19:33 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 28 janvier 2019

Ma robe de Noel: La Malvarosa de Pauline Alice

Pour Noël, j'avais envie de me coudre une robe et puis tant que j'y étais une robe qui brille un peu...

 Robe malvarosa, decembre 2018 (6)

 

Pour la petite histoire, je voulais absolument utiliser un tissu que j'avais acheté il y a 10 ans alors que nous habitions en Angleterre. Je l'aime beaucoup ce tissu, et je ne sais pas pourquoi il était depuis si longtemps dans mon stock. J'attendais peut-être le projet idéal. C'est une popeline légère grise avec quelques paillettes qui lui donne un effet irisé. Ne cherchez pas, sur les photos ça ne se voit pas du tout!!!

Je n'avais qu'environ 1m50 de tissu et c'est assez compliqué de trouver un patron de robe d'hiver avec des manches pour seulement ce métrage. J'ai choisi de coudre la robe Malvarosa de Pauline Alice.

 

Robe malvarosa, decembre 2018 (5)

 

Aloooors. Par où commencer... J'ai détesté coudre cette robe. Voilà c'est dit! Jusqu'à la dernière minute j'étais persuadée que je perdais mon temps et que je ne la porterai pas.

Mon plus gros souci a été au niveau des manches. La version A  est sans manche. La version B a des manches 3/4, mais j'ai trouvé extrêmement difficile de les attacher aux épaules. Il y avait toujours des plis disgracieux. J'ai du recommencer au moins 4 fois la première manche. Vous pouvez voir dans la photo suivante la construction de cette manche. Les marges de couture sont de 1.5cm et je me suis demandé si ce n'était pas la raison de ces plis... Les explication semblent suffisantes pourtant, je ne comprends pas... En faisant des recherches sur le sujet, j'ai vu que je n'étais pas la seule à avoir rencontré cette difficulté.

Au moment de coudre les poches, à nouveau j'ai eu des difficultés. J'ai essayé d'être précise, mais la construction n'est ni simple ni intuitive.

J'ai utilisé un Liberty cher à mon coeur pour les fonds de poches et la parmenture. Il s'agit du Liberty dont je me suis servi pour coudre la parure de naissance d'Oscar. Je l'adore ce Liberty. Je l'avais acheté à Londres, juste avant notre déménagement.

En ce qui concerne les modifications, j'ai allongé les manches car je n'aime pas les manches 3/4. J'ai également surpiqué l'encolure pour que ce soit plus joli.

 

Robe malvarosa, decembre 2018 (7)

 

Autant vous dire qu'au moment de l'essayage j'étais un peu déprimée. Passer tellement de temps sur cette robe qui devait être une simple petite robe recommandée aux débutants! D'ailleurs je n'ai pas repris la couture depuis... Ce qui m'ennuie c'est que je choisis toujours des patrons faciles, car je sais que je n'ai pas énormément de temps ni d'energie à consacrer à la couture et que je ne veux pas que cela soit générateur de stress. Or ce patron est recommandé pour les débutants!!!!! Vraiment!!??

Finalement, j'aime bien la porter. Je suis à l'aise dedans (peut être trop! pourtant c'est un 38??!!!) et ce tissu est très agréable. Le problème c'est que je ne vois que ses défauts.

Je me referai certainement une version sans manche et sans poche cet été pour me réconcilier avec le patron.


Robe malvarosa, decembre 2018 (2)


Robe malvarosa, decembre 2018 (3)

Posté par genepi à 21:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 23 janvier 2019

Mon bonnet Quadri de Michel Wang

Aujourd'hui je vous présente mon bonnet favori du moment, qui ne me quitte plus depuis que je l'ai terminé. Le bonnet Quadri de Michele Wang que j'ai tricoté en laine Giliat de De Rerum Natura coloris fusain.

Il y a eu tout un long chemin pour arriver à cette belle entente entre mon  bonnet et moi...

Tout à commencé quand j'ai voulu me faire un ensemble châle + bonnet pour aller avec mon manteau Riga cousu cet hiver. Je cherchais une laine noire ou grise anthracite, locale (ou au moins européenne). J'avais donc fait une sélection de laines qui respectaient ces conditions. Ensuite, j'ai flashé sur le châle Neruda de Natasja Hornby qui est recommandé avec de la Giliat or j'adore le coloris fusain de cette laine... Le choix de la laine était fait, il ne me restait plus qu'à trouver un patron de bonnet qui irait avec cette laine worsted. J'avais très envie d'un bonnet à torsades slouchy donc j'ai demandé conseil à ma copine Be Wool Be Cool, spécialiste en la matière, qui m'a recommandée le bonnet Quadri.

Et voilà toute l'histoire!

 

Bonnet quadri, décembre 2018 (1)

 

Le patron recommande un échantillon de 20 mailles sur 30 rangs avec des aiguilles 5mm. La Giliat  d'aprés le site de De Rerum Natura a un échantillon de 17/19 mailles pour 24 à 26 rangs avec les mêmes aiguilles de 5mm. Je ne sais pas pourquoi, je n'ai pas voulu faire d'échantillon... Je suis partie du principe que Michele Wang fait souvent des patrons pour Brooklyn Tweed, que Brooklyn Tweed c'est toujours trop grand, du coups Bim Bam Boum j'ai tricoté la petite taille avec des aiguilles 4mm. Bref, faites toujours un échantillon!!!!!! 

Mon bonnet n'est pas du tout slouchy comme je le voulais et du coups je n'ai pas ajouté le pompon que j'avais acheté pour aller avec, car je ne trouve pas cela seyant sur un bonnet qui serre bien la tête... MAIS je l'adore ce bonnet! Il me tient bien la tête, couvre les oreilles. Je peux le porter sous mon casque de vélo et ça c'est TRÈS important.

Je suis vraiment en admiration devant ce motif à torsades et en particulier les torsades qui commencent dès les côtes du bas...C'est difficile de photographier de la laine si foncée, j'espère que vous arriverez à vous rendre compte du motif.

Et puis, j'ai beaucoup apprécié le tricoter. Je trouve les torsades très intéressantes à faire... Ca tombe bien me direz vous avec le Neruda qui est sur mes aiguilles en ce moment!!!

 

Bonnet quadri, décembre 2018 (2)

 

En ce qui concerne cette laine, c'est siple je suis fan. Je vous passe mes éloges concernant la marque et son ethique... On le sait déjà!

La Giliat est une laine worsted, 100% merinos ronde, moelleuse, rustique mais pas trop. C'est un vrai bonheur à tricoter et à porter. Il faut savoir qu'elle s'doucit et s'asouplie en vieillissant et n'en devient que plus belle. 

J'avais déjà utilisé cette qualité de laine pour le Bonnet Scintillant d'Oscar, le Little Heaume d'Anouk et les santiagues d'Anouk et je suis très satisfaite de son évolution dans le temps.

J'ai hâte de voir ce que donnera mon châle, mais là tout de suite je me rends compte que j'ai choisi un projet de très longue haleine...


Bonnet quadri, décembre 2018 (3)


jeudi 3 janvier 2019

Bonne année 2019 !

Une nouvelle année de création commence... Je vous souhaite une merveilleuse année 2019 pleine de sérénité et de bienveillance.

Comme tous les ans depuis l'ouverture de ce blog, c'est le moment de mon traditionnel bilan créatif.

J'ai toujours le sentiment de courir après le temps, de ne pas avoir la liberté suffisante de me consacrer à mes tricots et à ma couture. Pourtant lorsque je réalise ces bilans,  j'ai l'agréable surprise de voir que je suis complètement satisfaite par mes réalisations. Bien évidemment, je pourrais en faire plus en quantité, mais l'essentiel pour moi est que j'aime chacun de ces projets. Ils sont réfléchis, utiles, ils répondent à un besoin en plus d'une envie, il y en a pour moi mais aussi pour les autres. 

 

inCollage_20181231_235208750

 

 

Cette année en tricot  j'ai surtout aimé tricoter de nouvelles fibres comme le coton et le lin, ce qui m'a permis de porter mes tricots même en été! 

 

inCollage_20190101_000034800

 

 

Mon année couture à surtout été marquée par la prise en main de ma surjeteuse. Les enfants ont apprécié que je leur couse des petites pièces faciles à vivre dont ils choisissaient eux mêmes les tissus. 

J'ai aussi réalisé que ce que j'aime le plus coudre pour moi ce sont des robes que je peux assortir à mes tricots. 

Je me suis essayée à la broderie sur des tee-shirts des enfants et j'ai beaucoup aimé cette technique  Je ne compte pas m'arrêter là !!! 

 

Pour 2019, je n'ai pas spécialement d'envie couture pour le moment. J'ai simplement commencé à découper une salopette pour moi  

En tricot par contre ma liste sur Ravelry est prête pour cette nouvelle année.

 

inCollage_20190102_145451380

 

 

Il y a le châle Neruda et des gants en laine Giliat couleur fusain pour être assortis à mon nouveau manteau d'hiver. 

Le pull Carbeth de Kate Davies avec mes restes de laine Cascade éco + rouge.

Le Classic Smoking Cardigan de Petite Knit avec des restes de laine Cascade 220 heather couleur moutarde. 

Le pull Oa de Kate Davies pour Benjamin.  Ce qui sera j'espère l'occasion de tester la laine Buschaille de Kate.

Le tout nouveau pull avec un col V Eren de Marianne Munier pour Oscar.

Le gilet My dear Watson de Nadia Crétin-Léchenne pour Anouk.

 

Je ne me fixe pas d'objectifs pour 2019. Je souhaite juste continuer à tricoter pour moi et ma famille, les voir porter avec fierté ce que je leur ai tricoté avec amour. Coudre si j'ai le temps, sans me mettre de pression. Découvrir de nouvelles laines locales et durables... Et surtout, j'ai un nouvel outil handmade dont vous allez entendre parler ici !!!!!

 

IMG_20190103_163649

Posté par genepi à 16:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 5 décembre 2018

Une petite fille entourée de laine...

Anouk portait le même ensemble bonnet et tour de cou depuis l'hiver 2016/2017. Il s'agissait du Cool Wool Set dont je parle ici. Même si cet ensemble lui va encore, j'ai eu envie de changement...


DSCF9089

 

Je lui ai tricoté l'ensemble Spore de Jared Flood issu du Brooklyn Tweed kids de 2014.

J'ai commencé par le bonnet. Je trouve les patrons de Brooklyn Tweed souvent très denses et du coups pas trés clairs. Au final, c'est un simple bonnet à torsades. Je lui ai fait la taille deux ans car je sais que ces patrons taillent habituellement grand. Il y a un diagramme spécial pour les petites tailles de bonnet mais il faut malgé tout retirer certaines mailles en couleur sur le diagramme pour la taille 2 ans. Je trouve que c'est un peu fouilli et source d'erreur comme façon de faire.

J'ai beaucoup aimé le montage des mailles qui est un tubular cast on. Cela donne un rendu trés propre et qui se détend moins.

Je n'ai pas bloqué ce bonnet car il va parfaitement à Anouk et j'avais peur qu'il s'agrandisse. J'avais également peur que cela enlève du moelleux au bonnet.

 

DSCF9078

 

J'ai ensuite tricoté le col. J'étais partie pour faire une écharpe que je refermerai pour qu'Anouk puisse faire deux tours à son cou comme son père avec son snood ici... Mais mon amie Alysse Bikette m'a fait remarquer samedi dernier au Tricot-thé d'Annecy qu'un simple col était ce qu'il y a de plus pratique pour les enfants en maternelle. J'en était à 8 répétitions du motif avec une folle envie de me tricoter un bonnet pour moi, donc je lui ai donné raison et j'ai immédiatement fermé ce col. Et c'est vrai que c'est parfait!! Elle l'enfile en deux secondes. Il lui tient bien chaud, près de cou. C'est top. Merci Alice!!!

Le motif du col est un tout petit peu différent du bonnet mais dans le même esprit. J'avais initialement fait le tubular cast on et les cotes que j'ai finalement détricoter pour mettre les mailles du premier rang en attente. J'ai donc fait seulement 8 répétitions du patron et j'ai refermé le col à 3 aiguilles pour que la couture soit nette.  


DSCF9079

 

La laine est de la TOFT dk de TOFT. Je l'ai achetée au Edinburgh Yarn Festival en mars 2017. Je l'avais trouvée tellement moelleuse!!! C'est une laine de moutons 100% britannique et même filée en Angleterre. Elle n'a absolument rien de la rusticité à laquelle on peut s'attendre avec de la laine de mouton. C'est un bonheur à tricoter et à porter. 

J'avais tricoté une paire de moufles à Anouk avec cette même laine couleur jaune. Elle a beaucoup boulochée mais pour des mitaines la laine subit beaucoup de frottement. Nous les avons rasées Anouk et moi avec un rasoir à laine électrique et pour le moment rien à redire. A suivre...

 


DSCF9080

 

Je parle de ce bonnet dans une courte vidéo ici


DSCF9084

 

thumbnail

dimanche 2 décembre 2018

Mon cosy manteau...

L'an dernier à l'automne, j'ai décidé de me coudre mon manteau d'hiver... J'ai choisi le patron, j'ai acheté le tissu et la doublure et je me suis dégonflée! Donc cette année, dès le mois d'octobre je m'y suis mise, je n'avais plus d'excuse.

 

DSC_0011

 

Il s'agit du manteau Riga de Orageuse pattern. C'est un patron pdf à télécharger et imprimer soit même. Il coûte 8.5 euros. C'est un modèle assez facile dans le sens où il n'y a pas une multitude de pièces, ni de techniques trop compliquées. J'ai beaucoup aimé le livret d'explications que j'ai trouvé bien présenté et bien détaillé. Je n'ai pas assez confiance en moi en couture et j'aime être guidée. C'est le cas avec ce patron.

Mes mensurations correspondaient à une taille 38, mais comme je voulais pouvoir porter un gros pull en dessous et que ma doublure est assez épaisse, j'ai préféré faire une taille 40. Je n'aurai peut-être pas dû. La taille 38 aurait probablement été suffisante malgré tout, même au niveau des manches. En tricot, on parle souvent de "positiv ease" ou "negative ease" afin de savoir à quoi s'attendre en terme d'aisance quand on tricote un pull et de pouvoir l'adapter en fonction de la facon dont on veut le porter. Je ne sais pas si cela se fait en couture? Je n'ai en tout cas jamais utilisé de patron qui précise que le vêtement est prévu avec 10 cm d'aisance par exemple.

Il existe dans ce patron des explications pour adapter les longueurs en fonction de notre morphologie et de notre taille. Je ne me suis pas embêtée et je l'ai fait tel quel.

Comme mon tissu est très graphique, j'ai du être vigilante avec les raccords. Je voulais que les passants de ceintures et les poches soient centrés sur un motif par exemple.

 

DSC_0059

 

J'ai trouvé ce lainage esprit navajo chez Mondial tissus. Je ne me souviens plus de sa composition et il n'existe plus cette année. J'avais flashé sur le motif et sa douceur. Voilà 2 semaines que je le porte et je suis assez déçue par sa qualité. Il est déjà pas mal feutré sur les cotés, là ou je porte le sac de ma balance à bébés, mais aussi au niveau des manches.

Pour avoir bien chaud, j'ai doublé le manteau avec un tissu imitation laine de mouton noir que j'ai trouvé chez Sudocoud. C'est un vrai bonheur. Ultra douillet!

Le patron recommande d'utiliser pas mal d'entoilage pour renforcer les manches, le bas du manteau, les passants de ceinture. J'ai suivi à la lettre leurs recommandations.

 


DSC_0068

 

Avant qu'il ne fasse trop froid, j'admirais mon beau manteau sur le cintre, mais j'avais des doutes sur le fait que j'allais aimer le porter. En effet, il est vraiment large au niveau des manches et j'avais très peur de l'effet  robe de chambre. Je l'ai finalement porté quand le froid est subitement arrivé et là j'ai eu un coups de foudre!!! Je suis tellement bien dedans! Il est chaud mais léger et super pratique avec cette ceinture. Je ne suis pas coincée pour faire du vélo. J'aime cette longueur qui me tient les fesses au chaud. Et ces poches dans lesquels je peux fourrer mes mains et mettre mon gros trousseau de clés.

Mon chéri ne le trouve pas très seyant mais je m'en fiche. J'adore le graphisme et j'adore son confort!

Je pense me chercher une ceinture noire pour remplacer la ceinture que je me suis faite avec le tissu. Je pense que cela marquera plus la taille. Et puis je me suis acheté de la laine Gilliat de Dererum Natura (couleur fusain) pour me tricoter un bonnet et un châle assorti. Hâte de vous montrer tout ça....

 


DSC_0071

 

Merci à ma copine Petra de Modern Maker pour les photos... C'est tellement cool d'avoir de jolies photos de nos projets.

 


DSC_0088

 

Posté par genepi à 14:54 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 30 novembre 2018

La neige est arrivée et les moufles aussi !

Ouf sauvée ! J'ai terminé les moufles de mon amoureux à temps pour l'arrivée de la neige...

Il m'avait demandé des mitaines convertibles en moufles et ça tombait bien car j'avais exactement le patron qu'il fallait dans ma libraire Ravelry et je l'avais même déjà testé pour Anouk (voir ici)...

DSCF9068

 

En ce qui concerne le patron, il s'agit des Tinsel mitts d'Andrea Mowry. Ce patron comprend les explications pour des mitaines, des moufles ou des convertibles, ainsi que pour des tailles allant du petit enfant (environs 2 ans) à l'adulte (et même 3 tailles d'adulte). Autant dire qu'il est parfait pour toute la famille.

J'adore ce patron. Je le trouve simple et agréable à tricoter. Il est rapide car les mitaines se construisent en plusieurs parties. On commence par le poignet en côtes, puis on fait l'élargissement pour le pouce, ensuite on referme la main au niveau des 4 doigts, on tricote en rond et on reprend un peu de côtes à la fin. Ensuite il faut tricoter le pouce et le capuchon en reprenant des mailles sur le dos de la main. Bref, on ne s'ennuie pas.

Elle sont très sobres avec juste une maille glissée sur le milieu de la paume et du dos de la main.

 

thumbnail

 

La laine est de la Daruma, qualité Genmou. Ben l'a choisie cet été au magasin Stephen and Penelope à Amsterdam. Il s'agit du magasin de Stephen West et nous devions ABSOLUMENT y passer pendant notre séjour aux Pays-Bas. Ce magasin est magnifique, malheureusement la laine proposée est essentiellement de la fingering à speckles et ce n'est pas le type de laine que je cherchais. 

 

Stephen and Peneloppe

 

Stephen and Peneloppe 2

 

Benhur a donc trouvé deux pelotes de 50g de cette magnifique laine de Daruma en solde à 5 euros la pelote (une seule pelote est nécessaire pour cette paire de moufles convertibles). La Genmou est de la laine japonaise DK, 100% merinos. La couleur de base est marron doré avec un fil plus foncé qui lui donne cet esprit tweedé. Elle est agréable à tricoter et ne se dédouble pas malgré que le fil foncé soit filé indépendamment. Il n'y a pas de nylon dans cette laine, j'espère qu'elle sera suffisamment résistante pour des moufles.

 

 

DSCF9072

 

Je crois qu'il les aime bien. Elle sont faites sur mesure car il les a essayées au fur et à mesure pour être sûr qu'elles étaient bien serrées sur sa main. C'est désagréable des moufles trop larges. J'avais initialement fait la taille grand adulte qui correspondait à sa largeur de main et à l'échantillon, mais j'ai dû recommencer et faire la petite taille adulte.

J'ai utilisé des aiguilles circulaires de 3.5mm et 4mm et de longueur 23 cm (ou 9 inches). Ce sont les aiguilles que j'utilise pour les chaussettes, les manches et les moufles. Je trouve cela très pratique car pas de magic loop!!!!


DSCF9073

 

J'ai enregistré une petite vidéo sur ces moufles ici


DSCF9075

 

 

samedi 17 novembre 2018

Un projet au long court...

Difficile d'expliquer pourquoi j'ai mis tant de temps à tricoter ce châle... 2 ans!! On peut dire que c'est un projet au long court!

Tout a donc commencé il y a 2 ans quand ma mère a malencontreusement mis son superbe châle Ishbel d'Ysolda (Fan, fan, fan!) dans la machine à laver... Son châle a feutré et elle n'avait donc plus de châle en laine pour l'hiver.

J'en profite pour parler de ce châle Ishbel d'Ysolda (paix à son âme...). Je l'ai tricoté en novembre 2009 et c'était mon deuxième châle, mon deuxième projet dentelle, mon premier tricot d'Ysolda, mon premier projet tricoté en anglais. La laine était de la Shilasdair achetée sur l'ìle de Skye dans l'atelier de la teinturière lors d'un voyage en amoureux. J'ai adoré tricoter ce châle... Quand je revois les photos du blog  ici j'ai vraiment envie d'en tricoter un autre!!!! D'ailleurs je viens de voir qu'il y a quand même 14.1k de projets Ishbel sur Ravelry!!! Je me demande si ce n'est pas un record!!!??? Quelqu'un connaît un projet plus populaire?

Ma mère a beaucoup porté son Ishbel et je l'ai beaucoup vu sur elle, c'est quand même la plus grande des satisfactions. Bref, RIP Ishbel! 

J'ai donc voulu tricoter un nouveau châle à ma mère. J'ai fait une sélection sur Ravelry que je lui ai soumise et elle a choisi le Spark of Grey de Melanie Berg. Ma mère a les yeux bleus très clair et elle songeait à ne plus teindre ses cheveux et les laisser gris, donc pour l'encourager je suis partie sur des nuances de gris et de bleu. Évidemment chaque projet tricot est une excuse pour tester de nouveaux designers de patrons (ou retrouver des designers chéris) et tester de nouvelles laines... 

 

Chale Spark of grey, octobre 2018 (1)

 

Pour ce châle, je me suis encore une fois fait plaisir... J'ai choisi comme laine principale, la Alpaca 2 de Isager dans le coloris "light grey". Alpaca 2 est composée à 50% d'alpaga et à 50% de laine de mouton. Elle est superbe. C'est une fingering, 2ply, la teinte est légèrement tweedée et comme il y a 50% de mouton, elle n'est pas trop poilue (j'ai du mal avec l'alpaga à cause des poils qui me démangent!).

La couleur contrastante est un gradient de la Fée Fil (N.B. teinturière picarde!) coloris "je peux pas, j'ai piscine". Elle est composée à 75% de laine et 25% de nylon, ce qui en fait probablement une très bonne laine à chaussettes. Ce gradient est magnifique, assez subtile d'autant plus mélangé avec le gris clair. C'est un vrai plaisir de tricoter un gradient car on voit le motif évoluer au fur et à mesure. Cette pelote était de 100g mais il me semble qu'il existe de plus gros métrages et même des doubles gradients.

Ces deux laines s'accordent très bien. J'ai utilisé au total 2 écheveaux de 50g d'Isager (soit 500m) et 87 grammes de la Fée Fil soit 370m.


Chale Spark of grey, octobre 2018 (2)

 

En ce qui concerne le patron de Mélanie Berg, les explications sont très claires et la mise en page très agréable. C'est un patron en anglais. Le motif est sur 8 rangs, en quinconce, à base de jetés en alternant les couleurs tous les deux rangs. 

J'ai mis beaucoup de temps à intégrer le motif, c'est pour cela que j'ai mis le châle en attente pendant un certain temps car il me demandait beaucoup de concentration. Quand je m'y suis remise quelques mois plus tard, le motif m'a semblé finalement facile et limpide. J'étais peut être juste plus disposée pour ce genre de projet. Je me suis interrompue une nouvelle fois pour tricoter mes projets d'été et me suis décidée à le finir cet automne.

Je suis très contente de ce châle. J'aime beaucoup la façon dont le motif et les couleurs se mêlent et les deux qualités de laine se sont vraiment bien associées. Il est grand, bien drapé et se positionne bien autour du cou.

Je suis simplement déçue par une erreur que j'ai faite et qui me saute aux yeux. La voyez vous? Dans les derniers rangs, je n'ai pas tricoté le motif en quinconce ce qui donne l'effet d'une rayure. Je ne vois que ça, mais comme dirait ma tricopine Lucie " c'est ça le charme du fait-main"!

 

Je parle aussi de ce châle dans une courte vidéo ici

 

Chale Spark of grey, octobre 2018 (3)

 

 

Posté par genepi à 16:23 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 15 novembre 2018

La blouse "La Blonde" de ma soeur...

Ma soeur a déménagé il y a quelques mois. En triant ses affaires, elle a retrouvé un coupon de tissu quel avait acheté à l'époque ou elle voulait se mettre à la couture... Elle m'a proposé de le récupérer. Au mois d'octobre pour son anniversaire, j'ai voulu lui faire la surprise de coudre ce coupon qu'elle aimait tant. Je sais qu'elle aime beaucoup la blouse "La Blonde" de Delphine et Morissette que je me suis faite il y a deux ans et que je porte beaucoup. J'ai donc tout simplement repris les calques et zou!

Blouse la Rousse, octobre 2018 (6)

 

J'aime beaucoup ce patron. Pour commencer, c'est un pdf et je trouve ça très pratique: pas de frais de port, directement rangé dans l'ordi, cette fois-ci j'ai réutilisé le patron dans la taille coupée précédemment, je lis les explications directement sur l'ordinateur ou mon téléphone. De plus pour ce patron, les marges de coutures sont incluses. Ce n'est pas rédhibitoire quand ce n'est pas le cas, mais pour moi c'est un gros point positif!!!

Les explications sur la fiche qui va avec le patron sont assez succinctes mais claires ET il existe un pas à pas avec photos détaillées ici ce qui est très appréciable.

 

Blouse la Rousse, octobre 2018 (1)

Le tissu est un velours milleraies moutarde à petite fleurs que j'ai réhaussé d'un passe poile cerise. Il est à la fois souple et épais, très facile à travailler et le rendu est vraiment agréable à porter... Par contre, comme je n'avais qu'un mètre de tissu j'ai une longueur de manches un peu bizarre (entre les manches courtes et les manches trois-quart) mais ma soeur aime bien. Pour la doublure des empiècements, j'ai utilisé un tissu de mon armoire beige tout simple. 

Nous voici donc avec un duo de Blondes!

 

Si vous voulez m'entendre et me voir parler de cette blouse et donc la voir en action, c'est ici...

 

Blouse la Rousse, octobre 2018 (7)

lundi 12 novembre 2018

Mes tricots d'été: le coton

Dans l'idée de tester de nouvelles fibres pour mes tricots d'été, après le lin, j'ai essayé le coton. J'ai succombé au écheveau 100% coton teints par By Simone. Les photos qui vont suivre ne font pas justice à ce bleu canard magnifique (il est plus clair sur les photos).

Comme nous partions en vacances à travers les Pays-Bas, je voulais un tricot zéro cerveau qui soit facilement transportable. J'ai finalement choisi le top Cullum de Isabell Kraemer car il n'a pas de manche, pas de finitions qui nécessitent de l'attention.


thumbnail

 

Le coton de By Simone est très agréable à tricoter. Il ne se dédouble pas, glisse bien, mais pas trop. J'avais souvenir d'avoir dans mes années Phildar tricoté du coton, mais le fil se dédoublait et le résultat était horrible car tout détendu.

J'ai déjà porté ce haut plusieurs fois et il résiste bien au lavage, la couleur n'a pas bougé et il ne s'est pas détendu. Pourtant j'avoue avoir eu peur au moment du blocage car j'ai du le rincer un nombre incalculable de fois tellement il dégorgeait.

Je l'ai tricoté avec un écheveau et demi, c'est donc un super rapport qualité prix. Avec les aiguilles 3.25mm j'ai obtenu le bon échantillon pour le patron avec un tissu ni trop serré ni trop lâche.

Je me suis depuis renseignée sur le coton et j'ai appris que la culture du coton est très gourmande en eau et ne se fait pas dans le respect de la nature pour la majorité. Il n'y a pas de précision concernant ce coton de By Simone sur le site et j'aurai certainement dû me renseigner au préalable.

Bien évidemment, j'ai passé la commande le lundi alors que nous prenions le train le samedi pour nos vacances. Heureusement By Simone a été super efficace et j'ai reçu la laine à temps pour nos vacances.


thumbnail3

 

Le patron ne pose aucune difficulté. Le petit motif en dentelle est très simple. Les explications sont très claires. Je suis même épatée que le résultat soit si seyant sans aucune finition...

Le patron est disponible uniquement en anglais. 

Vous pouvez trouver une petite vidéo sur ce top ici

Mon teeshirt en coton est à présent rangé en attendant le retour des beaux jours... Place maintenant au grosses laines!

 

Posté par genepi à 06:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 10 novembre 2018

Recto verso

Instagram est mon principal pourvoyeur de tentations en couture (pour le tricot, j'ai Ravelry, c'est encore pire!!!). J'y ai découvert Sew Liberated et je la suis depuis un petit moment maintenant car j'adore ses looks. Elle joue souvent avec les superpositions et ses patrons sont donc conçus dans cet état d'esprit. J'ai complètement craqué pour la Metamorphic dress qui est une robe versatile. Elle est réversible et elle suggère de la porter avec des collants et des manches longues.

 

Metamorphic dress, aout 2018 (3)

 

J'avais un tissu un peu ethnique dans mon armoire à tissus depuis quelques temps et je n'avais pas encore trouvé en quoi le transformer... Chez Sudocoud à Annecy, j'ai trouvé une double gaze bleu marine qui s'accordait parfaitement avec. La double gaze est un vrai bonheur à porter. Je sais déjà que l'été prochain je me referai une robe avec de la double gaze...

Il faut être vigilant en choisissant les tissus car l'un des deux (celui de la couche inférieure) doit être uni ou complètement réversible car il est visible des deux cotés.

 

Metamorphic dress, aout 2018 (4)

 

Le patron est un pdf en anglais. Il m'a paru très clair, sans difficulté. La seule partie un peu délicate est au moment de coudre les deux robes ensembles, à savoir celle du dessus à motifs et celle du dessous en double gaze. Il existe une vidéo sur youtube très démonstrative qui explique la technique du "buritos". Il faut en fait rouler ensemble les deux robes et coudre d'une certaines façon pour que la robe soit réversible. C'est un peu effrayant mais vraiment ingénieux.

Si c'était à refaire, je trouverai une autre technique pour les ourlets du bas de la robe inférieure. En effet, mon ourlet est visible sur l'envers. J'aurai probablement du faire des coutures anglaises ou même un ourlet roulotté pour ne pas que cela soit disgracieux. Je n'ai pas l'impression que cela était expliqué dans le patron... et je n'y avais pas du tout pensé avant de m'en rendre compte en la portant.

Je l'ai pas mal porté cet été. Elle est très pratique. En revanche, je ne suis pas sûre que j'arriverai à la porter avec des collants et un tee-shirt manches longues cet hiver...

 

Metamorphic dress, aout 2018 (2)

 

Je vous parle de cette robe Metamorphic ici (une petite vidéo tout de suite après l'avoir cousu avec mes impressions à chaud)

 

Metamorphic dress, aout 2018 (1)

 

Posté par genepi à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 8 novembre 2018

Mes tricots d'été: le lin

Cette année j'étais déçue de ne pas pouvoir porter mes tricots pendant l'été. Il a fait tellement chaud que je ne pouvais même pas porter un gilet tricoté pour les soirées plus fraîches. J'ai donc songé à tricoter des projets d'été que je puisse porter même lorsqu'il fait beau temps. C'est ainsi que je me suis  intéressée à d'autres fibres que la laine animale. Le lin m'a immédiatement attirée.

A cette même période est sorti le fil Antigone de De Rerum Natura. C'est un fil de lin biologique cultivé en France et filé en Italie. Comment aurais-je pu résister???!!! D'autant plus que la gamme de couleurs était très attirante. J'ai choisi de sortir de ma zone de confort et de tricoter la couleur "macaron" qui est un rose poudré.

thumbnail

 

 

Tegna Tee, aout 2018 (5)

 

Le patron est le pull Tegna de Caitlin Hunter alias Boyland Knitworks sur les réseaux sociaux. C'est un tee-shirt boxy (c'est à dire large, carré avec les emmanchures très basses). Je souhaitais le tricoter depuis longtemps mais je ne voulais pas le réaliser en laine fingering type mérinos du fait des manches courtes (la laine est trop chaude pour le porter l'été, mais je ne porte pas de manches courtes quand il fait frais).

Il se tricote du bas vers le haut en commençant par la dentelle. Il est très sympa à tricoter pour ce qui est de la partie inférieure, mais j'ai trouvé qu'à partir de la séparation des manches cela est devenu très pénible. Il fallait mettre les mailles en attente, reprendre les mailles devant d'un coté puis de l'autre et le dos de chaque coté... Je n'ai pas fait l'encolure comme prévu car je n'aimais pas le résultat, j'ai préféré faire une finition en icorde. Les manches sont très rapides car très courtes vu que l'emmanchure est extrêmement basse. 

 

Tegna Tee, aout 2018 (1)

 

La laine Antigone était très agréable à tricoter. La fibre est sèche mais glisse bien sur les aiguilles. Je n'ai pas ressenti de différence dans ma façon de tricoter. J'étais inquiète car au fur et à mesure de mon avancée, je voyais beaucoup de petites variations de tension dans les points. Finalement tout cela s'est bien estompé au lavage et au blocage. Je l'ai pas mal porté et au fur et à mesure des lavages, il a gagné en fluidité. Je ne l'ai d'ailleurs pas trouvé rèche sur la peau. Cette couleur est finalement très neutre et se porte facilement avec presque tout.

J'ai utilisé seulement 3 pelotes d'Antigone car chaque pelote a un métrage de 260 mètres. Cela permet d'obtenir un chouette top en lin de très bonne qualité et excellent d'un point de vue du développement durable pour un prix très satisfaisant.

Je conseillerai juste pour cette laine de la bobiner à nouveau en cake plus serrés quand vous la recevez car comme la fibre est très sèche, les pelotes se défont et vous vous retrouvez avec pas mal de noeuds!

J'ai fait une vidéo à chaud pour parler de mon Tegna ici


Tegna Tee, aout 2018 (4)

 

Posté par genepi à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mardi 6 novembre 2018

Le pull Jasmin d'Anouk...

En mai dernier j'ai cousu un pull jasmin pour Anouk. Depuis que j'ai une surjeteuse, c'est vraiment un plaisir de coudre du jersey et tellement plus rapide. C'est vraiment appréciable car si je couds peu de jersey pour moi, les enfants n'aiment quasi que ça. Oscar en particulier n'a plus très envie que je lui tricote des pulls ou des gilets, il préfère choisir son tissu chez Sudocoud pour que je lui fasse t-shirts, vestes, leggings ou sweats.

Nous avons de la chance à Annecy car la mercerie Sudocoud vend les patrons Ikatee. J'avais donc acheté les patrons des tee-shirts Marcel et du pull Jasmin en même temps. (Je parle ici des tee-shirts Marcel)

 

IMG_20180519_160752


IMG_20180519_160908

 

Pour ce premier sweat-shirt Jasmin, j'ai choisi la version avec des volants aux épaules et j'ai été enchantée. C'est vraiment très mignon sans être trop girly. Le patron est limpide. J'ai cousu une taille 3 ans à Anouk qui a 3 ans et demi et c'est nickel. Je ne voulais pas un effet trop loose aux épaules.

J'ai inauguré à cette occasion l'ourlet roulotté de ma surjeteuse et ça fonctionne super bien, j'étais trop fière. Je me suis aidée du livre "Coudre le stretch" pour calculer la longueur de l'encolure en fonction de l'élasticité du tissu, c'est vraiment parfait de cette façon.

Le tissu est un See You at Six que j'ai trouvé chez Sudocoud. Un vrai coup de coeur! La qualité est vraiment excellente.

Bref, un petit pull adorable que je vais très certainement refaire et décliner à volonté...


Pull jasmin ikatee 2, avril 2018

 


Pull jasmin ikatee, avril 2018